dimanche, octobre 27, 2013


.














Julie K.

prenez-en cinq



voici mes doigts

intraitable élégie



voici ses doigts

elle pense

qu'il y en a trop





elle dit



je cherche le secret

le trou de la serrure

l'ocelle dans le bois

le point faible

un râle d'agonie

















.


.




















10





tout d'abord la façon correct

de se conduire


le père et

la plus jeune fille

en haut le ciel

en bas le lac


marcher simplement

marcher sur un chemin unique et plat



marche résolue


observer

examiner

les signes favorables


ce voile passe sur la vision de tous





je vous demande comment aller vers

l'est ?

pourquoi ces gestes vagues ?

incomplets ?

l'est ?

E.S.T.

comment aller lentement vers l'est ?





mon talon

connaît

le chemin

avec moi
























.
.

Kang Haitao








Acrylic on paper 134 cm x 91 cm 2012












Acrylic on paper 77 cm x 108 cm   2005

















.

samedi, octobre 26, 2013

.

Thierry de Cordier






ZEEBERG
 2011




























.
.














Ses mains couvrent ses tempes
Lorsqu'elle ne trouve pas le mot
ses doigts tombent et tirent d'aile.

Soulevant comme un nuage
qui brunit ses joues.

Elle se trouble.
Elle se tait.








Une fois dans la vie. Les besoins du corps.

On touche le front et puis le coeur
l'épaule et l'épaule, d'une main.

Comme d'autres liaisons non sexuelles
juste en certains points de son arc
le pendule m'interdisait
de demander.








Julie Kalendek




PRENEZ-EN CINQ

Traduit de l'américain par Pierre Alferi






Format américain 

1993






un
bureau
sur
l'Atlantique






















.
.

Karo Szmit













Definitions
of
nothing








































.
.

Beth Moon













ISLAND OF THE DRAGON'S BLOOD

































.
*










ce qui occupe
une position moyenne


ce qui constitue
un état intermédiaire


ce qui est éloigné 
des extrêmes   des excès


argument que l'on propose
contre une thèse


tempérament propre à concilier
des prétentions opposées


à rapprocher 
des esprits divisés














moyen terme
d'un syllogisme


moyenne
arithmétique



partie moyenne entre 
le grave et l'aigu


substance se situant entre
liants et déliants



mélangée aux peintures
et aux encres


ce qui sert de support
à quelque chose


ce qui sert
d'intermédiaire


ce qui produit
une médiation


entre émetteur et
récepteur



moyen de transmission
d'un message










personne douée
de facultés psychiques lui



permettant de percevoir
des éléments de connaissance



par des moyens
supranormaux



médium à transe
clairvoyant



prochainement dans
la collection blanche



































.

H.D. Thoreau



Cap Cod Carte










Dirige ton oeil droit en toi, et vois
Mille régions en ton âme
Encore à découvrir.Parcours-les , et sois
Expert en cosmographie-du-chez-soi.





Que signifie l'Afrique -
que signifie l'Ouest ?

Notre propre intérieur 
n'est-il pas blanc sur la carte ,
quelque noir qu'il puisse
se trouver être,
comme la côte,
une fois découverte ?

H.D.T.




















.
.


vendredi, octobre 25, 2013

.

Maria Anwander
The kiss














The Kiss” was given to the MoMA as a donation without asking for permission. I entered the museum as a regular visitor and gave an intense French kiss to the wall. Next to the invisible kiss I then fixed a fake label, which simulated the style of a regular MoMA caption.
































.
.

Causse Calcaire













Je me souviens


 Pascaline




octobre 1993 

sous la protection d'un bel

anticyclone....



je marchais sur le Causse

du Larzac

le haut plateau karstique

français

du Massif Central

entre Millau et Lodève




comme mes très anciens prédécesseurs 

je concevais

la Terre en suspension

plate et circulaire

recouverte d'un dôme céleste



essence divine

les mots 

souffle âme esprit éther

sont synonymes




Causse Calcaire




tout vient de l'air 

et tout y retourne






signe amical 
à Anaximène
Laurent Margantin et Fred Griot

cabane d'hiver et autres notes sur le Larzac
oeuvres ouvertes

ici



























.
.












«C’est pourquoi le “Dieu est mort” de Nietzsche peut être prononcé par le christianisme lui-même, et plus encore: il en constitue l’annonce fondamentale».

Au classique antichristianisme de Nietzsche, Cacciari oppose un Jésus non seulement omniprésent dans l’œuvre, mais qui incarne en outre la possibilité d’un renversement de toutes les valeurs. L’antéchrist nietzschéen n’est donc pas un déni de la figure de Jésus, mais d’une Eglise qui ne l’incarnerait plus. Ce renversement de perspective permet de relire l’œuvre nietzschéenne (et la pensée des Evangiles) de manière bien différente, et propose une interprétation nouvelle et bouleversante de l'Ubermensch nietzschéen.



éditions de l'éclat / éclats
(ceci n'est pas un livre)
























.

.






















l’armature 

du poème a lieu parmi 

le blanc du papier



significatif silence 

qu'il n'est pas moins beau de composer 

que le vers

















pourquoi la césure

entre deux parenthèses


pourquoi le mot  isolé

est isolé sur une page blanche



blank spots



dans un contexte général de coloriage





sun  solitude





il suffit de dégager délicatement et

de faire un moulage






venez
achetez et mangez
venez



achetez du vin et du lait
sans argent






tendre l'oreille
venir
écouter

tendez l'oreille et vous vivrez















.
.

Soulevez le couvercle





















de ce coffre de science


vous les assoiffés

allez vers l'eau



comme l'eau la science que nous cherchons


la science bleue comme l'océan adorable
















.
.

Suzanna Zak































.

jeudi, octobre 24, 2013

.

Agilité












dans le feu

agilité
du
feu



ce qui parle plus haut que le feu




ses paroles du milieu du feu

ses paroles du milieu des ténèbres


André du Bouchet
Carnet

août 1960




le foyer
réuni par-dessus les maisons, et pour toit

                                                            ce morceau de feu














.
.

Artur Cravan, maintenant.













 Il faut regarder
 le monde comme le fait un enfant, 
avec de grands yeux stupéfaits : 
il est si beau. 

Allez courir dans les champs, 
traverser les plaines à fond de train
comme un cheval ;
sautez à la corde et, 
quand vous aurez six ans,
vous ne saurez plus rien
et vous verrez des choses insensées. 


Arthur Cravan, 
Revue « Maintenant » n° 4, mars-avril 1914.













Philippe Sollers , portrait d'un rebelle




























.


.



















9



il y a un trait faible 

qui tient toutes les autres lignes fortes

l'image est celle du vent qui souffle


les nuages ne laissent pas encore

tomber de pluie



le sang disparaît et l'angoisse s'éloigne

la pluie vient

le repos vient

la lune est presque pleine


le monde entier est palpé

dans cette insaisissable demeure

d'ombre et de nuit














.


.














Écrire la lumière

Étymologie  grecque

du mot

Photographie











Tumblr





















.

mercredi, octobre 23, 2013

.

Jan Erik Vold
un arbre reste là à attendre













que personne
ne vienne,
que la pluie


se mette à tomber, que
la chlorophylle
fasse
son travail. Un arbre reste là à deviner


les pensées du vent
sans jamais savoir
ce que
fait le vent.



COMBLÉ
par son propre
corps. Reste là à
faire


tourner son ombre
au vent
et au soleil.
Reflète le tic-tac


de l'horloge cosmique
sans avoir dit
le moindre
mot.


L'ARBRE ET SON
frère
le non-arbre
découpés dans du carton


sur la terre
où nous vivons.
À l'étage du dessous
les racines tètent


l'obscur. Le vent est un alphabet
dis
pa
ru.































.

lundi, octobre 21, 2013

.

Allison Barnes




turtle
 shell during
 tornado watch


























.
.




Mammoth thuya 
1862


























.
.














5

la patience dans le ciel
et le signe de pluie avec le caractère
pas encore

disons donc

"un ciel"


6

laisse-moi dire ce que je vois
en silence

une bouche parle sans
discontinuer

un vers à soie s'enferme dans son cocon


7

le monde est réduit à ce cercle simple
où je me trouve

suivre le chemin sans s'affaiblir

un maître avec un bâton


8

pour l'instant
je suis là dans un brouillard
lumineux

l'homme à l'endroit
sauve l'homme à l'envers

le soutien

























.

dimanche, octobre 20, 2013

.

Rrose sélavy 
connaît bien le marchand du sel


















1

Dans un temple en stuc de pomme
le pasteur distillait le suc des psaumes.

2.

Rrose Sélavy demande
si les Fleurs du Mal ont modifié
les mœurs du phalle :

qu’en pense Omphale ?

3.

Voyageurs, 
portez des plumes de paon 
aux filles de Pampelune.

4.

La solution d’un sage 
est-elle la pollution d’un page ?

5.

Je vous aime,
ô beaux hommes vêtus d’opossum.
Question aux astronomes :

6.

Rrose Sélavy
inscrira-t-elle longtemps au cadran
des astres le cadastre des ans ?

7.

 Ô mon crâne,
 étoile de nacre qui s’étiole.

8. 

Au pays de Rrose Sélavy 
on aime les fous et les loups
sans foi ni loi.

9. 

Suivrez-vous Rrose Sélavy 
au pays des nombres décimaux 
où il n’y a décombres ni maux ?

10. 

Rrose Sélavy se demande
si la mort des saisons fait tomber
un sort sur les maisons.

11.

Passez-moi mon arc berbère
dit le monarque barbare.

12.

Les planètes tonnantes dans le ciel effrayent
les cailles amoureuses des plantes étonnantes 
aux feuilles d’écaille
cultivées par Rrose Sélavy.

13.

Rrose Sélavy 
connaît bien le marchand du sel.

Épitaphe :


14.

Ne tourmentez plus Rrose Sélavy,
car mon génie est énigme. 
Caron ne le déchiffre pas.


la suite 
ici













Tapuscrit collection André Breton





























.
Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 8 A.a.H A.L. A.R7 A7 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Chladni Choeur Chômei Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci messages Métaphysique Metro micro Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Promenade Proust PUB puiser Qualia Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu TN Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.P. vazquez VE Venise Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog