vendredi, juin 22, 2012

.
Chen Jailing  1937



.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.
.

Vers l'heure de Rome



















L'heure de Rome est toujours la même

Le temps est arrêté ou plutôt explosé

Débordant
Cascadant
Fluide et
Fixe

L'interminable est sans cesse nouveau
est toujours le même
est sans cesse varié
par rapport au même

avec ses aiguilles
ses personnages et ses visages et
ses attitudes
pointés
sur tous les chiffres à la fois

les cloches sonnent
toutes les heures à la fois
à toutes volées
en plein dans les dates
Urbi et Orbi


Vers le paradis








Rome fut tout le monde et tout le monde est Rome

Le plan de Rome est la carte du monde  (JDB)




Rome antique
Rome Papale
Rome moderne
Rome des ruines des collines des fontaines des géants
Rome des pins
Rome des couchants.....

C'est un oratoire
une chapelle
une cour
une fresque
un panthéon

Avec Rome on n'en a jamais fini

inépuisable miracle

ROMA
AMOR
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.

jeudi, juin 21, 2012

.

Tatiana Parcero


.
.

.
..
.
.
.
.
.
..
.

..
.

.

Sous la mer s'ouvre une grotte
dans laquelle naquirent tous les vents.
Lui, naît sous la mer et s'élève
jusqu'où le soleil n'est plus.
Mais dans la grotte réside une lumière

semblable au soleil.


[Indiens Seri]
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Vija celmins



Working photos
edited William S.Bartman
















mer calme
léger vent chaud
je joue à la surface

 
Sous
 la mer
une grotte

dans
 la grotte
une lumière



sem
blable au
soleil

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.


.
Marcia Hafif





Glaze painting
flesh tint
 manganese blue
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..

mercredi, juin 20, 2012

.

Gertrude Stein




Lectures in America












" La poésie dis-je est essentiellement un vocabulaire comme la prose essentiellement ne l'est pas.
Et quel est le vocabulaire dont la poésie absolument dépend. C'est un vocabulaire dépendant du nom comme essentiellement et précisément et vigoureusement la prose n'en dépend pas .

La poésie s'intéresse à l'usage à l'abus, à la perte au désir, au refus à l'éviction à l'adoration au remplacement du nom. Elle fait ça sans arrêt fait ça, fait ça et ne fait rien que ça. La poésie ne fait rien d'autre qu'utiliser perdre refuser et combler et trahir et caresser les noms.
(...) C'est donc ça la poésie aimer vraiment le nom de toute chose et la prose ça n'est pas ça."



Gertrude Stein




source texte :
les techniciens du sacré
Anthologie de J.Rothenberg
José Corti
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

CHANT DES DOUZE-MOTS



Terre
Ciel
Femme Montagne
Femme Océan
Dieu qui parle
Xactceoyan
Garçon-portant-un-seul-grain-de-maïs
Fillette-portant-une-seule-turquoise
Garçon-du-maïs-blanc
Fillette-du-maïs-jaune
Garçon Pollen
Fillette Scarabée


(G.Reichard, Navaho Religion, New York, 1950)
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

mardi, juin 19, 2012

.
Anton Nickson










Lady bird formation
oil on canvas
 2009
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
..
.

.
.

Globe



islamic celestial globe
1630













Je globe
Dans mes yeux
Je dedans
Je déchiffre

Trajectoires


Je soleil
Je coeur
Je commence
Je tout

Je chaîne

J'aime


La chaîne des générations



Ici
Je   le verbe suspendre

Je saisis
dans l'éther
Je des abîmes

Je tous les visages
Jeux d'écriture

Je verbe voltiger
je syllabe



Je tout
Je rien
.
.
.
.

.
.
..
.
.
.
.


.

Masao Yamamoto


.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
*

TÊTE



Couronne
Sagesse
Intelligence

Bonté main droite
Jugement main gauche


Splendeur est le corps
Splendeur est le coeur



Éternité jambe droite
Majesté jambe gauche

Fondement organe mâle


Royauté

Présence divine

Corps féminin parallèle
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.










Je m'en remets au ciel dégagé



CHANT-DESSIN
Supplique pour le beau temps

[Indien Djibwa]
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Santé

Il descendra
La montagne tremblera

Tout

Et le plus lourd se lèvera


Tendez les mains

ENVOL




Portant les longues plumes  d'ailes


EN VOLANT

Santé Salut
Soleil-Filaments
Salut
  à Hauteur d'Arbres


Santé de lumière
Salut  il y a

Santé Santé à chanter                                       Au-Delà
.
.

.
..
.
.
.
.
.
.
.
..
.













CHANTS-DESSINS

Supplique pour le beau temps

[Indiens Djibwa]
.
.
.
.
.

.
..
.
.
.
.
.
..
.
.

Ralph Steiner

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.
.
.

Il souffle

d'abord le Vent Blanc
puis il souffle le Vent Rouge
puis il souffle le Vent Bleu.

Et de son petit doigt
il souffle le Vent Noir

qui est le plus fort de tous.



[Indiens Seri
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..

.
..
.]
.

Ralph Steiner


.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.

lundi, juin 18, 2012

*

SNOW WHITE

Rose Rouge
White clouds
Ciel bleu

Dans ma vasque à oiseaux




Rouge ! Rouge ! Rouge !

Blood




Second thundershower
Over - the sun

Est toujours bien haut

Les roses rouges
In the green

Green
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.

Snow White and the Huntsman
Sublime
 Kristen Stewart















Le film de Rupert Sanders joue la carte du fantastique
où monstres et magie dynamisent le conte
des frères Grimm.

Ici Blanche Neige ( Kristen Stewart ) part en croisade
armure sur le dos et épée au point
pour détrôner la sorcière (Charlize Theron) et mettre fin
à sa tyrannie

Comme bien des contes populaires Blanche Neige
Est ouvert à de multiples interprétations

Conte saisonnier
Conte moral
Conte initiatique féminin
Oedipien
Anti-féministe...

Bien moins connu le conte cache l'histoire de
L'Adam Kadmon
Le premier enfant

Histoire précieuse car elle détient en son symbole
Le parcours d'une âme à la recherche
de sa plénitude

La Vérité dans une Âme et un Corps













Une figure humaine du divin

Adam kadmon, l’homme primordial représentation issue des spéculations mystiques juives les plus anciennes, l’Adam kadmon est une immense forme d’apparence humaine composée par les hypostases émanées du divin, les sefirot. Elle correspond à l’interprétation mystique par la cabale de l’imago dei − la création de l’homme à la ressemblance de Dieu.

Une forme symbolique et anthropomorphique


L’Adam kadmon est un terme cabalistique issu du symbolisme du Zohar, exprimant la conception anthropomorphique du royaume divin. Les hypostases émanées du divin, les sefirot, sont décrites symboliquement comme composant une immense forme d’apparence humaine : les trois supérieures, Keter (Couronne), Hokhmah (Sagesse) et Binah (Intelligence) correspondent à la tête ; Hessed (Bonté) à la main droite, Din (Jugement) à la main gauche, Tiferet (Splendeur) est le corps ou le coeur, Netsah (Eternité) la jambe droite, Hod (Majesté) la gauche et Yessod (Fondement) l’organe mâle. L’élément féminin dans le royaume divin, Malkhout (Royauté) ou Chekhinah (Présence divine), est décrite comme un corps féminin parallèle.



 

Une image du divin


Le concept d’Adam kadmon correspond à l’interprétation mystique par la cabale de l’imago dei − la création de l’homme à la ressemblance de Dieu (Genèse, 1, 26). La figure elle-même fut initialement présentée dans un ouvrage mystique juif du texte ancien du Chiour komah qui appartient à la mystique des Hekhalot et de la Merkavah ; les membres du Créateur y sont décrits, leurs noms enregistrés, et leurs mesures sont gigantesques. Ce symbolisme mystique est fondé sur l’interprétation anthropomorphique des versets du Cantique des cantiques 5, 10-16, où le « bien-aimé » est compris comme étant Dieu lui même. La cabale médiévale utilisa massivement le symbolisme du Chiour Komah, qui a dû s’enraciner dans les spéculations mystiques juives de la période du Second Temple. Différents cabalistes du Moyen Âge et des temps pré-modernes ont utilisé ce symbole de différentes manières ; certains soulignèrent son sens mythico-anthropomorphique et d’autres réduisirent son impact mythique, l’appliquant aux royaumes cachés au sein de la divinité.

Source : Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, Le Cerf, 1993.




.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
Adam Kadmon







 




 
La figure primordiale qui précède la subjectivité
(brisure des vases)

Adam Kadmon (l'homme primordial) est à distinguer de Adam ha-richon (le premier homme), celui de la bible. Il est, dans le  second moment  de la Cabale lourianique (brisure des vases), la première figure de la lumière divine. A ce moment, les forces en action ne font pas partie d'un tout organique. Elle n'ont pas pris figure personnelle. Cette figure n'est pas unitaire, globale. Au contraire, elle est éclatement, jaillissement, dissémination, emergence des points de lumière. C'est la plus haute forme de manifestation de la lumière. La lumière éclate par ses yeux, sa bouche, ses oreilles et son nez. Les lumières venant des yeux éclatent sous forme pulvérisée : olam ha nekudot où chaque sefira est un point isolé. Louria l'appelle aussi olam ha-tohu (monde de la confusion, du désordre).

Pour Louria, les lumières sont captées dans des vases pour former le monde fini.Après la brisure, un nouveau courant éclate du front d'Adam Kadmon. Les lumières s'organisent en partsoufim (visages de dieu). C'est le tiqoun.

source idixa
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Le vent Blanc vient du nord
et il est très chaud.

Le Bleu vient du sud.

Le Vent Rouge vient de l'ouest
à la mi-journée et il est doux.

Le Vent Noir vient de derrière les montagnes
et c'est le plus fort de tous.
Le tourbillon vient de l'est.



[Indiens Seri]
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.
.
Bruce Davidson Gamekeeper




Pitlochry scotland
1960
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.

.

ÉVÈNEMENT DE JOUR



que rentre dans ce que
tu noteras

quelque chose comme jour

mettre
 à jour, comme dans le jour avoir une fois enfoui
                                                                            encore





André du Bouchet  dans ses

Annotations sur l'espace non datées
(carnet 3)
Fata Morgana
page 9
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.

L.A. encre & photographie juin
 2012
.
.
..

..
.
.
.
.
.
.
..

.
..
.
Kasper Pincis


.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

LUNA
Aujourd'hui
LUNDI



Lundi Bleu de 6h à 8h
Devenu beau gris bleuté de 9h à 11h
Comme un ciel d' Écosse

Ton nom (Ophélie)
Cale toujours
Le pied de mon canapé !



Dans son Lundi bleu
Diane Wakoski :

Lundi est le premier jour de la semaine
et je pense à toi à longueur de semaine.

Je supplie lundi de ne pas advenir
pour ne pas avoir à penser à toi
toute la semaine.


ON/OFF







.
.
.

.
..

.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.

Takujumaqama

 L.A.encre & photographie
 2012











Mircea Eliade envisage le chamanisme au sens large comme une technique de l'extase particulière & le chaman comme un technicien du sacré. Dans ce sens aussi, le chaman peut-être considéré comme un proto-poète, car sa technique repose presque toujours sur la création de conditions linguistiques particulières, c'est à dire d'invocations & de chants.

En 1871, Rimbaud employa le premier le terme de voyant pour qualifier le nouveau rôle du poète, s'il voulait être absolument moderne :

Je dis qu'il faut être voyant
se faire voyant...






Lettre du voyant 15 mai 1871 6 feuillets 210 X 133 mm
lettre autographe signée écrite à Charleville
par Rimbaud à Paul Demeny (BNF)






Rasmussen écrit, à propos des Esquimaux Iglutik :

Le jeune novice,
aspirant à devenir chaman,
doit toujours employer la formule suivante :

takujumaqama :

                   je suis venu vous trouver parce que je désire voir.


Quant aux Esquimaux Copper,
 ils appelaient le chanteur/chaman elik :



Celui qui a des yeux.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Petite leçon III

ILLUMINATIONS

Le illuminazioni


Notes

Aube
Alba

Fleurs
Fiori
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.

dimanche, juin 17, 2012

.

Cy Twombly


.
.
..
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.
.

Je me suis obligé à voir

J'ai vu

J'étais à la fois surpris et séduis par ce que

Je voyais

J'avais envie de m'y identifier


Je n'ai pas besoin de me rendre dans un endroit précis pour voir.
Les visions sont partout.

Essie Parish, chaman indien Pomo



André Breton :

L'oeil existe à l'état sauvage.

Incipit du surréalisme et la peinture (1928)
.
.
.
.
.
.
.
.
.
...
.
.
.
.

.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.

Rêve avec le jour
Rêve toute la montagne
Rêve dans l'exiguïté de ta chambre

Rêve cette figure
Rêve la fugitive
Rêve sur un abîme
Rêve sur le vif
Rêve sur le champs validé
Rêve à contre-jour
Rêve par coup de vent
Rêve par escarpement
Rêve une poussiéreuse illumination
Rêve battement
Rêve géants
Rêve un réel exemplaire
Rêve sur les lointains
Rêve soleil rêve où le soleil
Rêve espace rêve rapides
Rêve buis rêve verticale
Rêve trait

Rêves
.
.
.
..

..
.
.
.
.
.
.
.
..
.












à la nouvelle lune !

L.A. encre & photographie juin 2012
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Petite leçon  II

USELESS

Inutile
Inutile
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
Maria Aranguren


.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.
.
..
.
.
.
.

Un évènement magique

(pour que le linge soit blanc)


Pendant qu'on fait la lessive, quelqu'un entre et dit :

J'ai vu un cygne.

Le linge sera alors propre et blanc.

Par contre, si quelqu'un dit :

J'ai vu un corbeau

La lessive sera fichue.


[Suède].
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
..
.

*

Petite leçon    I


MORNING SUN


Soleil du matin
Soleil du matin
.
.
.
.
.
..
.
.
.
.
.
..
.
.
Louise Kikuchi












WARM WIND
makes the pines
TALK DEEP




JACK KEROUAC




Les pins avec profondeur
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

La victoire avant tout sera
De bien voir au loin
De tout voir
De près

Et que tout ait un nom nouveau
Guillaume Apollinaire





.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 8 A.a.H A.L. A.R7 A7 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Chladni Choeur Chômei Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci messages Métaphysique Metro micro Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Politikos pommes Ponge Promenade Proust PUB puiser Qualia Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu TN Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.P. vazquez VE Venise Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog