vendredi, avril 29, 2011


.
L'AUTEUR
.
Montagnes magnétiques dont l'amoureuse
étreinte démantèle les navires...
.
.

Les montagnes & les fleuves



Les montagnes forment avec les fleuves les principaux éléments du relief. Celle-là expriment la solidité, constituant le socle, l'armature, l'ancre salvatrice qui amarre la Terre et l'empêche de tomber. Ceux-ci, nés au paradis, d'une source unique, répandus ensuite aux quatre coins de la terre par l'intermédiaire de canaux souterrains, lui apportent fécondité et fertilité.Ils l'irriguent à la manière des vaisseaux sanguins, tempêrent sa sécheresse naturelle, la vivifient.















.





 
D'un côté la majesté, l'immensité, la plénitude, les lieux de l'extraordinaire qui échappent au sort commun ; préfugaration du ciel : " la vallée c'est le monde, la montagne c'est le ciel " ; sièges d'une histoire sacrée où s'opère la communication du visible et de l'invisible, signes tangibles de l'alliance avec le divin. De l'autre, l'eau vivifiante, image du baptême dont les eaux, comme celle du Jourdain, traversent l'église.
.


De la géomorphologie Barthélemy l'Anglais XV siècle BNF.
.
.
.
.
.
.

jeudi, avril 28, 2011

.
.
La Luna.
La Lune.
;
La Iluvia.
La Pluie.
.
.
.
Avec EL HACEDOR
Loué soit l'infini labyrinthe des effets et des causes,
qui, avant de me présenter le miroir
Dans lequel je ne verrai personne ou je verrai un autre,
M'accorde la pure contemplation
D'un langage de l'aube.
.
.
.
.
Se pencher sur le fleuve, qui est de temps et d'eau,
Et penser que le temps à son tour est un fleuve,
Puisque nous nous perdons comme se perd le fleuve
Et que passe un visage autant que passe l'eau.
.
Arte Poética
 JLB

ARGUMENTUM ORNITHOLOGICUM

Je ferme les yeux et je vois un vol d'oiseaux. La vision dure une seconde, peut-être moins. Leur nombre était-il ou non défini ? Le problème enveloppe celui de l'existence de Dieu. Si Dieu existe, le nombre est défini, car Dieu sait combien d'oiseaux j'ai vus. Si Dieu n'existe pas, le nombre n'est pas défini, car personne n'a pu en faire le compte. Dans ce cas j'ai vu un nombre d'oiseaux, disons inférieur à dix et supérieur à un; mais je n'ai pas vu  neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, ni deux oiseaux. J'en ai vu un nombre compris entre dix et un; qui n'est ni neuf, ni huit, ni sept, ni six, ni cinq, etc. Ce nombre entier est inconcevable ; donc, Dieu existe.
.
Jorge Luis Borges

mercredi, avril 20, 2011

DIX MILLE

Des vignes qui auront chacune dix mille branches et sur chaque branches dix mille rameaux, et sur chaque rameau dix mille sarments, et sur chaque sarments dix mille raisins et chaque raisin donnera vingt-cinq mesure de vin. Toute graine semée produira dix mille graines. ( Saint Irénée)
8848




10 est les nombre de la Tetraktys pytagoricienne


.





La monochromie évitée, coups d'éponge et recommencements...

L.A. photographie, sol des Saisies avril 2011

mardi, avril 19, 2011



















Saisies trois vues panoramiques . L.A. encre & photographies, avril 2011 .











.
Vous lisez le monde en vous-même ? Oui, et réciproquement.
Sans fin ? Sans fin.
.
Ph.S. L' EDA. F.4120.P.184

lundi, avril 18, 2011



Sur le balcon de la Légette

le vent dans les sapins comme Océan.

Les mouettes , naturellement assuraient la musique.

.

L.A. photographies, avril 2011 les Saisies ,

avec K.White



AVRILDIXHUITAPRESMIDISOLDESSAISIES

.

L.A. photographies


.
... dévoué à un trouble nouveau, -
J'attends de devenir un très méchant fou.
.
VIES
;
.



AVRILDIXHUIT

Après-Midi .Saisies

CROCUS

des iridacées par milliers

.L.A. photographies.

.
Iris était la déesse de l'arc-en-ciel et la messagère des dieux - leur seule messagère, selon l'Iliade. Hermès apparaît dans cet emploi pour la première fois dans l'Odysée, mais il ne remplace pas Iris pour autant ; tantôt l'un, tantôt l'autre est appelé par les dieux.

.



.

CROCUS

.blanc & vernus

de l'arc-en-ciel

;

Albiflorus

blancblanc teinté de violet violetpourpre

clair de lune dans la nuit bleue et
transparente de son calice

.

L.A. photographies, les Saisies, avril 2011

.
Le Chemin et le verbe Porter
les mots Désert et Merveilleux
qui sans mesure s'étendent au large au loin.
.
Il n'y a ni temps ni lieu il y a le Désert
l'étonnant est sa matière.
.
Il y a le verbe Être lumineux
le verbe Être transparent
les mots Sombre et Inconnu
.
La Parole va vers le Sud au-dessus de la Russie,
de Novaya Zemlya vers la Grèce
et file le long de la côte norvégienne par la Mer du Nord
vers Gibraltar et ainsi de suite...
.
Terre Lune méridiens fragiles
problème de ruche
on applaudit.
.
.
Je ne sais pas exactement pourquoi je crois que tel livre peut
nous apporter la possibilité du bonheur,
mais je lui suis grandement reconnaissant de ce petit miracle.
( Borges )
.
.
Être heureux était pour Borges une obligation morale
( peu de temps avant sa mort,
 il allait ajouter à cet impératif qu'il fallait appliquer la justice )
et suivant son exemple,
ses lecteurs peuvent se sentir libres de se laisser guider par
leur seul plaisir et non le devoir.
.
.
Il est inutile que tu caresses
l'idée de progrès
car même si tu écrivais des pages sans fin
Borges les aura écrites avant toi.
.
Manuel Mujoca Lainez à un jeune poète.
.
.
Une coupe dans le Temps montre l'épaississement de la nuit.
Le calcul des miracles et des gestes.
Les ondes divines des palais.
.
.
Rose éventail joli sang de reflets,
au seuil des tours
il y a
.
un arc-en-ciel
la lumière
une source
.
un berger magicien.
.
.
Une grille à maille large peut rater
une profonde dépression.
.
Il y a toujours un passage vers le Sud le matin,
et un passage vers le Nord dans l'après-midi ou le soir.
.
A chaque " rafraîchissement ",
le résultat est testé pour vérifier qu'il ne produit pas
de cahot irréaliste et que le système ne devient pas instable.
.

dimanche, avril 17, 2011

.
Il y a le soleil le vent et la fumée
Toujours l'anneau merveilleux
Point tout immobile
;
;

samedi, avril 16, 2011


Le treize. Après-midi. Mercredi

il y a le Chemin le Balcon et les Côtes

.

Jamais sens même ronde

.

L.A. photographie, Hauteluce, avril 2011

A manuscrit page from Gary Snyder's

Mountains and Rivers Without End.
.

ALIVE

.

en plein air et au milieu des alarmes

;

;

H

.

L.A. photographie, Haute lumière avril 2011
Marche

Marche

Alléluia

.

L.A. photographie, vers les Saisies, avril 2011

.
Marche
Marche
Alléluia
.
Mais pourquoi soudain le mot Méchant dans ma tête
.
Meschant
Meschante
Méchantise Hapax de méchanceté
depuis 1740
Méchant
.
Celui qui peut dire à quel point il brûle
est dans un petit feu
.
Sur la " Tristesse " avec Montaigne
Et via vix tandem voci laxata dolore est.
.
Et enfin à grand peine la douleur a laissé passer la voix.
.



HAUTELUCE

.

Le clocher d'écailles et la belle main du printemps

.

L.A. photographie, avril 2011

*

Le jour ni l'heure

ici




























.


RUISSEAU

.

Le ruisseau de Manant

doux devient la couleur verte

;

L.A. photographie, les Saisies, avril 2011

.
Lapsang Souchong , thé de chine légèrement fumé.
.
Tamalpais, la montagne de la baie.

jeudi, avril 14, 2011

Mountains and Rivers Without End

Contrepoint, Washington, DC, 1996

Photographie Jack Francis,

Gary Snyder at Sourdough Mountains 1953

Dans la résine ou bien l'écorce

Grand, grand Meidosem,

mais pas si grand somme toute,

à voir sa tête




L.A. photographies, les Saisies,

avec H.Michaux et ses Meidosems, avril 2011





Roger Ackling

via Peter Foolen


Roger Ackling


.


.


Sun


lens


wood


time


burn


.




.
.
Il y a dix millions d'années le fond de l'océan
se glisse comme un serpent sous le continent
et fait craquer
l'ancien lit de mer jusqu'à ce qu'il devienne
une haute montagne.
Les couches de gré forment un manuscrit de pistes
en zigzag
et le calcaire brille comme neige
là où croissent des êtres anciens.
.
.
The One Million Years, project, détail.


mercredi, avril 13, 2011

.

.

13 avril 2011

.

.

EXTREMELY ALIVE

.

.

L.A. photographie, vers Hauteluce, avril 2011


..


.

CONSCIOUSNESS.MEDITATION

Observateur sur les collines

On Kawara

.

.


Simple promenade sur le Blacon des Côtes

L.A. Photographies, Hauteluce, avril 2011

.


L'accent est mis sur l'idée d'un mouvement orienté

Course de la Lune à travers champs (stellaires)




Wild light, Beinn Eighe

Wild ascent, Beinn Eighe


 L’odeur du fleuve est  prise dans l’air gelé comme un poisson.


Favorable midi, je te salue



Je dis ce calice de silence .

Silence d’un continent vierge sur une mappemonde.



 A chaque mot, en dehors de sa signification ordinaire,
 il (Mallarmé) attribue une valeur esthétique absolue

 

 
J’entends
Vibrer d’un moucheron l’arabesque sonore


J'endends aussi avec mes pieds


Seul ce qui est enveloppé de mystère peut
véritablement communiquer un mystère 




.
Ici, nous vivons de miettes.
Nos pensées ne sont que des fragments.
Et on peut même dire que notre savoir n'est qu'un patchwork.


 Avec l'aide de Dieu,


je pense donc former les présentes pages
en un panier dans lequel je souhaite rassembler les fruits de
mes lectures et de mes réflexions sous forme de pensées éparses et en désordre.

J. G. Hamann, Aesthetica in nuce





L'histoire moderne de l'homme politique est finie.


Des performances pour sauvegarder l'imprévu.



A Beaubourg, le geste auguste du danseur..

.

Il faut en revenir absolument altéré.

.

.




Hêtres sur le Balcon des Côtes

L.A. photographies, Hauteluce avril 2011

.

L.A.Photographie, avril 2011


Mono phase 2 fils approuvé le 22.11.44.

Marche Arrêt Interrupteur

équation nomade

.

L.A. photographies, vers Hauteluce, avril 2011

.

.

Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Amande Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot bio BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier ce qui est cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze Delillo délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof épiphanies essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Gif Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm gris Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hausmann Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin JBE Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro micro Mina Loy Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P.observatoire P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paul Valéry Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un Questions Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Temps probable Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.Kh V.P. vazquez VE Venet Venise vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xardel Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog